Archives mensuelles : juin 2017

Regarde un peu la France (Miossec)

Regardeunpeulafrance-150x150

Malgré ce dimanche électoral (théoriquement) tout en canicule (Pas d’abstention de ce côté-là), nous avons trouvé l’énergie (pas de fraîcheur possible du côté des ventilos car c’est trop bruyant pour les prises de son) de nous lancer dans l’enregistrement du chant de cette avant dernière chanson.
« Regarde un peu la France » est tirée du premier et excellent album « Boire » de Christophe Miossec sorti en 1995.
Notre version est plus rapide et nettement plus rock que celle de Miossec.
On a actualisé un tout petit peu le texte (comme Miossec le faisait lui-même et le fait sûrement encore. Il y a au moins 2 versions).
Je n’ai pas trouvé de rime valable pour remplacer « Jean-Paul II ».

Bonne écoute

Dernière ligne droite

Il ne reste que 2 chansons à finaliser. J’ai donc ouvert la page « Into the wood » dans la rubrique « Écoutez ma musique » pour regrouper les chansons déjà mises en ligne.

A suivre bientôt, donc

Pochette-300x300

Au baiser (Viasmatic)

Plus confidentiel et néanmoins tout aussi intéressant, je vous propose cette fois la reprise d’une chanson d’un ami de 20 ans. Il n’est pas professionnel (en tout cas pas de la musique) mais il a fait beaucoup plus de scène que moi .
J’ai toujours défini sa musique comme « ironique ». La peur de trop se prendre au sérieux sûrement. Mais, comme ça, par fausse inadvertance, il a écrit de jolies chansons dont cette « Au baiser » qu’il dédie à sa rose, artiste peintre, Véronique.

Il a malheureusement renoncé à ce talent et vous n’entendrez plus son style, à mi-chemin entre Boby Lapointe et Dominique A.
A part lui, il n’y a que Gérald Genty qui y soit arrivé.
Mais je le harcèle régulièrement pour qu’il s’y remette…

Soleil d’hiver (Niagara)

Comme je l’avais expliqué au début des articles concernant cet album de reprises, c’est bien Sève qui a choisi les titres. Jusqu’à présent, ça ne s’est pas forcément vu mais cette fois, je pense que vous devinerez que ça n’était pas a priori ma tasse de thé. Mais l’exercice fût finalement plus intéressant et même agréable que ce que j’appréhendais. Pour cela, bien évidemment, j’ai essayé d’y mettre un maximum de ma patte. Et je n’y suis pas allé avec le dos de la cuiller (de ma tasse de thé).
Petit merci à mes trois avatars, Lucas, Eléa et Raphaël qui ont joué le jeu d’un featuring.

« Soleil d’hiver » est tirée de l’album « Quel enfer ! » de Niagara sorti en 1988. Même si nous sommes ici dans la variété française des années 80, il faut bien reconnaître que Niagara était l’un des rares groupes de cette génération top 50 a avoir essayé de mettre du fond dans ses textes (comme peut être « L’affaire Louis Trio » par exemple).
« Soleil d’hiver » a donc une certaine profondeur (toute relative certes mais c’est tout de même à noter).

Bonne écoute