Archives pour la catégorie Album

LR6 (les présentations sont fêtes)

Une nouvelle page sur mon site pour suivre l’actualité de ma nouvelle vie de musicien de scène.
Issu de mon envie de jouer avec de vrais musiciens au détriment de mes machines, j’ai d’abord préempté 3 musiciens du groupe Maestro dans lequel Sève chante régulièrement.
L’idée d’origine était simplement de se faire plaisir avec un répertoire de rock français.
Pas forcément de projet de scène dans un premier temps.
Les répétitions ont eu lieu pendant quelques mois, le temps de s’apprivoiser.
A la suite d’une opportunité de concert pour la fête de la musique à Loudéac, nous avons commencé à nous prendre un petit plus au sérieux (juste un tout petit peu).
Mais il manquait une pièce au groupe composé alors d’une batteuse, d’un guitariste, d’un saxophoniste, d’une chanteuse et de moi-même à la seconde guitare pour en faire un groupe de rock digne de ce nom : un bassiste.
Il s’agit d’un animal sauvage et rare et donc très convoité. C’est presque aussi rare qu’un batteur (mais moins rare qu’une batteuse quand même). Nous avons réussi à en capturer un grâce à des pièges savamment placé au pied d’une scène.

Dès lors, les répétitions ont pu prendre un aspect plus ambitieux. Mais à 6, c’est nettement plus compliqué à coordonner.

Nous n’avons jamais fait le concert de la fête de la musique (pour d’obscures raisons que je tairai ici). Mais nous avons très vite pu capitaliser nos heures de répétitions lors d’une scène en guise de 1ère partie de Maestro au « mercredi d’Loudia » le 18 juillet 2018.
Le fait que nous n’avions pas encore de nom n’a pas simplifié notre repérage et nous avons été assimilé au groupe Maestro (avec lequel nous partageons quand même 4 musiciens ! Ceci expliquant cela).

Le nom LR6 a été trouvé par Philippe. On peut y voir un clin d’oeil à ACDC en version « piles », car nous n’avons sans doute pas la même énergie mais sûrement la même intention : jouer du rock. Et comme LR6, ça fait aussi « Loudéac Rock » et que nous sommes 6, la boucle est bouclée.

Nous n’avons certainement pas (encore ?) de prétention de scène à tout va ou de festival car nous sommes tous beaucoup occupés par ailleurs mais nous jouerons en tout cas deux fois au cours de ce mois d’octobre 2018, à Plouguenast et à Saint Thélo.

A suivre donc

Chris

Clip « regarde un peu la France »

Pour accompagner la sortie de notre album de reprises « De fil en aiguille », voici un clip bricolé cet été (version révisée du 27/08/17 suite au problème de volume sonore)
https://youtu.be/bS8ImpUCX-M

De fil en aiguille, l’album est prêt

Voici donc l’album de reprises que nous avons fabriqué en plus d’un an.
Il est vrai que nous avons d’autres activités…
Sur cette page, vous trouverez les 10 chansons interprétées par Sève.
Vous pourrez les écouter directement sur la page ou télécharger l’album.
Pour ceux qui aimeraient avoir une version CD, faîtes le nous savoir pour que nous vous la fassions parvenir.
Intothewood Pochette-150x150

Partages et commentaires sont les très bien venus
Bonne écoute et à bientôt
Chris

L’envie (Johnny Hallyday)

« A combattre sans risque, on triomphe sans gloire ».

Je ne cherche pas nécessairement un triomphe (quoique ça ne dépend que de vous) mais, pour cette dernière chanson de notre album de reprises, j’ai accepté de m’aventurer sur des terres inconnues. L’idole des jeunes n’est pas tout à fait dans la liste des artistes que j’emmènerais sur une ile déserte (encore faut-il pouvoir prévoir ce genre de déboire). J’ai donc essayé de trouver des excuses pour ne pas le faire quand j’ai vu cette chanson dans les listes des propositions que Sève m’a faite au moment où nous choisissions les 10 titres qui allaient composer « De fil en aiguille ».  Elle l’avait aussi choisie par esprit de conquête car il ne me semble pas l’avoir déjà entendue fredonner les portes du pénitencier le matin sous la douche.
Après m’être fait une raison, j’ai tourné longuement autour de l’objet. Comment s’approprie t-on un tel monstre, sans paraître ironique, parodique, irrespectueux, lâche et en gardant sa propre identité.
Il m’a fallu au moins 5 ou 6 versions (il y a même une version jazzy !) pour commencer à me satisfaire de cette appropriation. Je n’ai pas joué les iconoclastes mais je crois que nous avons réussi à créer quelque chose de neuf. Et là, soit je réconcilie les deux camps (les anti et les fans), soit je me les mets tous à dos.
Pour parodier le jury de « the voice », cette chanson est très difficile. Mais là c’est vrai.
J.J Goldman est à la compo et il semble qu’il se soit bien amusé avec les capacités vocales de son interprète. Les lignes mélodiques sont loin d’être évidentes et le passage du couplet au refrain est si compliqué à accrocher que j’ai trouvé une vidéo où Goldman ne s’y essaie même pas et reste dans la même tonalité. Pour y arriver, il a fallu que je glisse une note référence qui permet à Sève de passer dans la bonne tonalité.
En tout cas, j’assume totalement cette aventure et j’espère que vous y prendrez du plaisir.

Bonne écoute.

Regarde un peu la France (Miossec)

Regardeunpeulafrance-150x150

Malgré ce dimanche électoral (théoriquement) tout en canicule (Pas d’abstention de ce côté-là), nous avons trouvé l’énergie (pas de fraîcheur possible du côté des ventilos car c’est trop bruyant pour les prises de son) de nous lancer dans l’enregistrement du chant de cette avant dernière chanson.
« Regarde un peu la France » est tirée du premier et excellent album « Boire » de Christophe Miossec sorti en 1995.
Notre version est plus rapide et nettement plus rock que celle de Miossec.
On a actualisé un tout petit peu le texte (comme Miossec le faisait lui-même et le fait sûrement encore. Il y a au moins 2 versions).
Je n’ai pas trouvé de rime valable pour remplacer « Jean-Paul II ».

Bonne écoute