Archives de catégorie : collaboration

Hautes pressions (collaboration avec Denis Breulles)

Télécharger la chanson en MP3

Une pause avant la sortie du Soliloque.
Des retrouvailles après 6 lustres. Une époque où la guitare était un mode de communication universel.
Denis écrit aussi des chansons. Il est plus folk que moi.
Du coup, après qu’il m’ait fait entendre 3 accords qui lui trottaient dans la tête depuis très longtemps (m’a-t-il dit), je lui ai proposé d’en faire une chanson…rock. Logique…
Nous nous sommes partagé le texte. Ça raconte donc deux histoires parallèles. Et nous nous sommes aussi partagé le chant. Denis a bien voulu faire la petite ritournelle avec sa (vraie) Telecaster, cet arpège qu’on distingue pendant les couplets.

Comme d’habitude, j’attends vos retours et cette fois (comme avec Francis), ça ne concerne pas que moi.

En bonus, les photos de la session d’enregistrement de la chanson

 

Bonne écoute

Chris

Not for the stars

Une nouvelle chanson signée Francis (Catley alias BootUpSound).
Une nouvelle collaboration trans-manche.
Le texte est de Francis (pour quelqu’un qui prétend que les paroles n’ont pas d’importance, il est bien long…).
Comme souvent, il a été fini à deux mains.

La musique et les thèmes mélodiques sont de Francis. Il a aussi joué les claviers et bien sûr, il chante.

Les chœurs sont de Francis, de moi et de Sève qui est venue faire un petit passage à la fin de la chanson.

Le solo de la fin est issu d’une âpre négociation. J’ai subi une quasi intimidation pour le refaire jusqu’à ce qu’il sonne comme Francis l’imaginait.

Presque toutes mes guitares ont été sollicitées : Telecaster, Aria pro II, Folk Maestro, banjo, basse Vantage et même ma nouvelle Lag qui a servi sur les toutes dernières notes du solo.

Ah oui au fait, j’allais oublier… Notre duo porte lui aussi désormais un nom : « Never cry in Britain ». Pour ceux qui veulent savoir pourquoi, il faudra demander.

Bonne écoute
Chris

LR6 (les présentations sont fêtes)

Une nouvelle page sur mon site pour suivre l’actualité de ma nouvelle vie de musicien de scène.
Issu de mon envie de jouer avec de vrais musiciens au détriment de mes machines, j’ai d’abord préempté 3 musiciens du groupe Maestro dans lequel Sève chante régulièrement.
L’idée d’origine était simplement de se faire plaisir avec un répertoire de rock français.
Pas forcément de projet de scène dans un premier temps.
Les répétitions ont eu lieu pendant quelques mois, le temps de s’apprivoiser.
A la suite d’une opportunité de concert pour la fête de la musique à Loudéac, nous avons commencé à nous prendre un petit plus au sérieux (juste un tout petit peu).
Mais il manquait une pièce au groupe composé alors d’une batteuse, d’un guitariste, d’un saxophoniste, d’une chanteuse et de moi-même à la seconde guitare pour en faire un groupe de rock digne de ce nom : un bassiste.
Il s’agit d’un animal sauvage et rare et donc très convoité. C’est presque aussi rare qu’un batteur (mais moins rare qu’une batteuse quand même). Nous avons réussi à en capturer un grâce à des pièges savamment placé au pied d’une scène.

Dès lors, les répétitions ont pu prendre un aspect plus ambitieux. Mais à 6, c’est nettement plus compliqué à coordonner.

Nous n’avons jamais fait le concert de la fête de la musique (pour d’obscures raisons que je tairai ici). Mais nous avons très vite pu capitaliser nos heures de répétitions lors d’une scène en guise de 1ère partie de Maestro au « mercredi d’Loudia » le 18 juillet 2018.
Le fait que nous n’avions pas encore de nom n’a pas simplifié notre repérage et nous avons été assimilé au groupe Maestro (avec lequel nous partageons quand même 4 musiciens ! Ceci expliquant cela).

Le nom LR6 a été trouvé par Philippe. On peut y voir un clin d’oeil à ACDC en version « piles », car nous n’avons sans doute pas la même énergie mais sûrement la même intention : jouer du rock. Et comme LR6, ça fait aussi « Loudéac Rock » et que nous sommes 6, la boucle est bouclée.

Nous n’avons certainement pas (encore ?) de prétention de scène à tout va ou de festival car nous sommes tous beaucoup occupés par ailleurs mais nous jouerons en tout cas deux fois au cours de ce mois d’octobre 2018, à Plouguenast et à Saint Thélo.

A suivre donc

Chris

« Ici Londres » (ou presque)

Francis a proposé l’écoute de notre chanson commune à une station locale de la BBC du sud de l’Angleterre qui diffuse des chansons de musiciens peu ou pas connus. Il avait déjà tenté sa chance avec des chansons de lui et avec notre version anglaise de « L’enfer ». Ces titres n’avaient pas retenus l’attention de sélectionneur.
Cette fois-ci, « That song » a été choisie pour être diffusée. C’est bizarre d’entendre l’animatrice essayer de prononcer « JeanSol ».
Voici donc notre passage sur la BBC (pour l’instant, je ne note pas le moindre frémissement dans les stats des visites du site…)

 

Je te défendrai (les vertus de la mémoire)


Un détour
Un retour
Une retrouvaille au delà de 3 décennies
On ne s’est jamais rappelés alors on doit se rappeler.
Beaucoup d’encre (heureusement numérique sinon les seiches sèchent)
Et c’est reparti comme en 80.
Lydie était là quand je suis né à la musique. Elle est un peu comme une marraine.
En plus elle écrit des poèmes. Des beaux
Et des poèmes, ce sont chansons qui n’ont pas trouvé de compositeur
(idée non universelle, j’assume)
Alors voici un poème de Lydie en musique de JeanSol

Bonne écoute

Chris