Archives pour la catégorie remix

Je ne t’aime pas (Vincent Baguian)

Petite légèreté que cette chanson de Vincent Baguian (Deezer). Il la chante parfois seul (album « Mes chants » de 2000) , parfois avec Zazie en live au Bataclan en 2003 et parfois avec Elodie Frégé en 2008 dans l’album « ce soir, c’est moi qui fait la fille ».
Je vous propose une nouvelle orchestration pour cette variante de Sève.
Bonne écoute

Reprise de publication de reprise : « Yalla »

Pendant que Sève se remettait de ses diverses angines, trachéites et autres maux hivernaux , j’ai peaufiné la réalisation des chansons. La reprise de l’enregistrement des voix a enfin pu se faire cette semaine. Les chansons restantes devraient donc bientôt pouvoir être toutes mixées et proposées à votre écoute.
Pour recommencer, nous vous proposons cette reprise d’une chanson très connue de Calogero de 2003 : Yalla.
Sève est toujours au choix des chansons de l’album mais c’est bien moi qui produis et choisis les arrangements. Pour ce remix, je me suis amusé à mettre une ambiance électro et vous remarquerez même un usage, discret mais assumé, du célébré auto-tune. IL s’agit en fait d’un correcteur automatique de justesse qui est très utilisé dans tous les studios. Il est normalement imperceptible sauf si on force le résultat. C’est devenu presque incontournable dans une certaine frange du R’nB, de l’electro et du Hip-Hop.
Côté texte, j’ai découvert que c’est une chanson en hommage à Soeur Emmanuelle… No comment.

Bonne écoute !

La mémoire neuve

Parmi tous les artistes français, certains parviennent à tracer leur route depuis des années (voire même des dizaines d’années) sans se plier au cirque médiatique. Ils remplissent des salles de concert (Hubert Félix Thiéfaine). Ils publient des albums splendides (Clarika). Je ne sais pas s’ils refusent vraiment la popularité mais leurs œuvres n’ont rien à envier à celles d’autres ni forcément meilleures, ni forcément moins bonnes.
Ce serait peut-être naïf de penser que la qualité d’une oeuvre se mesure de façon inversement proportionnelle à sa célébration par le plus grand nombre. Comme si quantité et qualité étaient incompatibles. Nous sommes tous des consommateurs avant tout.
Alors pourquoi aller chercher plus loin, plus profondément, plus caché, ce qui pourrait nous convenir ? A quoi bon passer du temps à découvrir quand ce qu’on nous met sous les yeux convient déjà à nos oreilles ? Comme pour un produit commercial standard, notre manque de curiosité ne nous prive pas forcément des bonnes choses mais il nous prive de l’occasion de choisir, de faire foisonner le bouillon culturel.
Nous n’avons plus l’excuse de nos parents qui n’avaient que quelques radios à écouter. Pour ma part, enfant de la FM, j’ai déjà moins de motifs d’être ignorant. Mais aujourd’hui, chaque chansons, chaque musique devrait avoir sa chance.
Et pourtant, ce qui aurait dû être le pouvoir rendu à l’initiative individuelle a été très vite repris en main par les mêmes intérêts qu’hier. C’est de nouveau la loi du massif qui domine, celle de la pensée unique ou au mieux alternative à deux positions (j’aime/j’aime pas). On like mais on ne donne un pouce que du bout du doigt. On met finalement toujours les oeuvres à l’index.

Bon, après cette longue intro, je vous propose une nouvelle reprise. C’est à Dominique A que nous nous frottons cette fois. Espérons que ce contact ne le ferait pas rougir.  Ce texte est, pour moi, l’un des plus beaux et des plus émouvants de la chanson française de ces 25 dernières années.

 

Place de mon coeur

Allez, un peu de rock !

Deuxième reprise : « Place de mon coeur ». Première chanson de l’excellent 5ème album de 2012 « Foule monstre » du non-moins excellent groupe français « Eiffel »

Notre album a désormais un nom
« De fil en aiguille » (cherchez, cherchez !)

et une pochette

Pour vous faire une idée, la version originale, c’est là : clip

« Into The Wood » reprend « La vie ne m’apprend rien »

Vous ne mettrez pas bien longtemps à découvrir qui se cache derrière cet anglicisme en forme de clin d’oeil à notre patronyme. Quoiqu’il en soit, comme je l’avais annoncé dans l’un de mes derniers articles, voici venu le moment de commencer à vous faire découvrir notre album de reprise. Sève a choisi les titres. Parfois, j’ai dit non. Parfois j’ai dit « super » ! Parfois j’ai dit « ok on essaye mais c’est bien parce que j’ai déjà dit non 2 fois ».

Les 10 titres déjà quasiment terminés sont en phase de rodage et de fignolage. Nous espérons vraiment vous surprendre avec un répertoire francophone très éclectique. Nous ne nous sommes rien interdit.

Un des titres est selon moi terminé. Je vous le propose donc en avant première (l’art du teasing ). Bonne écoute. Nous attendons vos retours.