History

Si Guillaume Le Conquérant n’avait pas finalement traversé la Manche pour quelque raison personnelle qui ne me regarde pas, nombre de mots anglais n’existeraient pas et ça nous ferait sans doute un sujet de conversation en moins avec Francis.
A priori, il m’a bien confirmé que lui est à moitié français. Du coup si nous sommes à moitié d’accord, ça ne fait plus qu’un quart.

Les hasards auraient pu nous opposer (et ils ont bien failli y arriver pendant 15 minutes mais ça c’est une autre histoire). Mais immédiatement après avoir levé le malentendu (et un malentendu avec un accent, c’est encore plus dur à lever), on s’est très vite rendu compte qu’on était fait pour faire de la musique ensemble.
Deux axes à nos créations :

  • Faire des versions en anglais de mes chansons
  • Poursuivre les créations de Francis

Tout ça dans l’amitié !

Arrive très bien une 3ème chanson

Chris le 13/10/18